Arrêté kit éthanol

Arrêté du 30 novembre 2017, modifié le 19 février 2021, concernant la procédure de transformation d'une voiture essence en véhicule dit "flexfuel".



Offre kits homologués

Bizarrement, seul un site appartenant aux producteurs de sucre et d'alcool semble recenser officiellement l'évolution des homologations.

Homologations à la date du 01 juillet 2021 (source SNPAA)
Normes Euro
Années
Puissance
Fiscale
Injection indirecte Injection directe
Euro 1 et 2
1993 -2000
Impossible
Euro 3 et 4
2001 – 2010
< 8 cv Biomotors  
De 8 à 14 cv Biomotors
FFED*
Eflexfuel
 
+ de 14 cv Biomotors  
Euro 5 à 6
2011 – 2020
< 8 cv Biomotors
FFED*
Borel - Eflexfuel
Biomotors
FFED*
Arm Engineering
De 8 à 14 cv Biomotors
FFED*
Biomotors
FFED*
Arm Engineering
+ de 14 cv    
* FFED ou Flexfuel Company (Speedy, Norauto, Autobacs, Point S...)

On s'aperçoit rapidement de la pauvreté de l'offre qui ne peut concerner que les véhicules vendus après 2000. Les tranches pouvant être homologuées dépendent du type d'injection, de l'année de commercialisation et de sa puissance fiscale.

 

Cependant, la forme des tests pratiqués (contrôle pollution pour un seul moteur pris au hasard), ne peut absolument pas garantir le bon fonctionnement avec toutes les motorisations d'une même catégorie de véhicules. Dans ce sens, à l'E85, le risque de casse moteur en condition maximum d'utilisation (remorquage en montage par exemple) est bien réel.

De plus, après la modification de la case carburant sur la grise, cette dernière n'est plus conforme au certificat de conformité d'origine du constructeur (COC) européen.

 

Par ailleurs, en raison du monopole de l'UTAC (société privée), le tarif demandé aux fabricants peut facilement être assimilé à un droit d'entrée sur le marché français afin de limiter la concurrence. Ce montant exorbitant est ensuite répercuté par le fabricant sur les installateurs puis sur les consommateurs. Aussi, la pose des kits dit "homologués" est logiquement proposée à des prix très élevés et, très souvent, par les centres autos.

 

Enfin, l'UTAC qui a aussi le monopole de l'encadrement des centres de contrôles techniques a logiquement demandé à ces derniers de mettre en contre-visite les véhicules qui seraient visiblement équipés d'un kit éthanol sans avoir fait modifier leur carte grise. Dans la pratique, ce contrôle n'étant que visuel, il est donc totalement subjectif et soumis à interprétation.

NB : vous pouvez vous faire un avis en consultant les déboires de certains avec des boîtiers homologués sur les forums et sites spécialisés.