Quel kit éthanol choisir ?

Face à l'offre importante de boîtiers pour transformer votre voiture en véhicule flexfuel, vous trouverez, ci-dessous, notre avis sur les critères primordiaux pour choisir un kit éthanol de qualité.

Mode de fonctionnement

A ce jour, la seule technique fiable est l'allongement de la durée d'ouverture des injecteurs. Tout autre système basé, par exemple, sur des connexions sur les sondes de température ou d'air, relève plutôt du bricolage...

Il faut savoir qu'un kit éthanol est simplement un artifice destiné à éviter l'affichage du voyant pollution de votre voiture et à aider votre moteur à froid parce que l'éthanol s'enflamme mal, voire pas du tout au-dessous de 20° moteur. Aussi, votre véhicule ne deviendra jamais véritablement flexfuel suite à la pose de cet équipement mais pourra fonctionner jusqu'à 100% d'E85 en utilisation normale, dans la limite de la capacité des injecteurs d'origine.

Quel kit éthanol choisir ?

Boîtier

Dans la mesure où le boîtier est placé dans le compartiment moteur, celui-ci est soumis à la chaleur et aux projections d'eau. Aussi, la qualité de fabrication est primordiale pour garantir sa fiabilité dans le temps. La plupart des fabricants se contentent de boîtiers en plastique avec une simple étiquette papier. Outre que cette dernière se décollera rapidement, les composants électroniques risquent fort, avec le temps, de s'abîmer avec la température ou l'humidité. Pour éviter ces problèmes, il existe des boîtiers en aluminium massif ou des composants coulés intégralement dans la résine époxy. 

Sonde de température

L'éthanol ne s'enflammant pas au dessous de 13°, le boîtier doit disposer d'une sonde de température afin de palier aux problèmes de fonctionnement à froid. Pour être efficace, seule une sonde externe fixée, de préférence, sur la culasse, est impératif, pour ne pas devoir ajouter de l'essence pour rouler en hiver. Si le boîtier permet d'ajouter un peu plus de carburant, pendant quelques secondes au départ, c'est encore mieux pour faciliter les démarrages.

Mode de réglage

L'utilisation de simples potentiomètres, pour modifier le temps d'ouverture des injecteurs, est peu précise et déconseillée en raison des vibrations dans le compartiment moteur. Un réglage par logiciel est donc plus précis. De plus, il est parfois utile de pouvoir affiner les réglages suivant plusieurs paramètres (température moteur, régime ou charge). Cependant, les kits avec liaison bluetooth se révèlent parfois capricieux en terme de communication et présente surtout un risque important de piratage par une personne malintentionnée. La liaison filaire apparaît donc plus sûre et plus fiable.

Sonde de carburant

Grâce à ce capteur, le  boitier E85 est informé, en temps réel, de la teneur en éthanol du carburant utilisé. Le boîtier peut donc ajuster au mieux, la carburation de 0 à 100% d'éthanol dans votre réservoir. Dans la pratique, sans ce capteur et grâce à la sonde lambda amont de la voiture et son calculateur, le résultat sera au final, le même en terme de fonctionnement et de consommation. De plus, en cas de défaillance du capteur, le kit sera alors inopérant. Par ailleurs, sur les véhicules depuis 2000, sans circuit de retour, l'adaptation de cette sonde s'avère souvent dangereuse  à installer, engendrant un risque de fuite de carburant et donc d'incendie moteur. Aussi, la majorité des installateurs refusent logiquement de prendre cette responsabilité. Comme dit l'expression : «le mieux est souvent l'ennemi du bien».

Au final la pose de cette sonde est intéressante uniquement pour les moteurs anciens (sans sonde lambda) et sur certains moteurs très pointus.

Le premier kit à disposer d'un capteur éthanol était celui de chez Fuelcat en 2008, depuis plusieurs autres boîtiers sont disponibles : Biomotors, Eflexfuel, JRE85 et Ecofuelbox.

Montage

L'installation d'un kit éthanol demande un minimum de compétences en injection électronique moteur. Aussi, il semble difficile de faire confiance aux enseignes type "Centres Autos" dont les activités principales se limitent à la monte de pneus, de faire des vidanges ou de poser des pare-brises. De même, le garage, qui ne connait qu'une seule marque de boîtiers et en monte très occasionnellement parait difficilement crédible. Enfin, cette activité n'est pas vraiment compatible avec les nouveaux "garages" mobiles.

Par ailleurs, le fonctionnement à l'E85 étant beaucoup plus propre qu'à l'essence, le décalaminage de votre moteur ou l'adjonction de produits nettoyant, proposés par certains garages peu scrupuleux, est parfaitement inutile et n'a aucun autre objectif que d'augmenter leur marge pour amortir leur machine.

Homologation

Les boîtiers vendus en Europe doivent posséder la certification CE. Par ailleurs, un arrêté de novembre 2017 permet la modification de la carte grise mais uniquement pour les véhicules après 2000. Cependant, la forme des tests effectués par l'UTAC est totalement inadaptée et n'offre, dans la pratique, aucune garantie de  bon fonctionnement. Une fois le certificat d'immatriculation modifié, votre véhicule ne sera plus conforme à son certificat de conformité d'origine et ne sera donc pas repris en concession et invendable à l'étranger. Par ailleurs, les trois seuls réels fabricants dits "homologués" et leurs réseaux pratiquent des tarifs souvent excessifs avec des résultats plutôt aléatoires : voir sur Internet. En cas de souci, c'est le parcours du combattant pour faire désinstaller le kit, modifier la carte grise dans l'autre sens et se faire rembourser, sans parler des conflits en cas de panne moteur et les mois d'immobilisation du véhicule à la clef.

Pour information, la pose d'un boitier E85 homologué CE n'étant pas expressément interdite, elle est donc, de fait, tolérée comme partout en Europe. Les refus au contrôle technique sont rarissimes et totalement arbitraires.

Enfin, contrairement à ce que racontent certains médias ou centres auto, la modification de la carte grise n'est pas obligatoire et surtout ne change pas la norme Euro d'origine et donc pas la catégorie de la vignette Crit'Air non plus

Garantie

Dans tous les cas, la garantie commerciale constructeur est systématiquement supprimée en cas de pose d'un boîtier éthanol. Il est donc conseillé d'attendre la fin de celle-ci ou éventuellement de trouver un agent de la marque «arrangeant».

Sinon, un installateur, digne de ce nom, doit être en mesure d'assurer, pendant la durée de la garantie (au moins 2 ans), le bon fonctionnement du kit éthanol avec votre moteur. C'est-à-dire, notamment, l'absence d'allumage du voyant pollution (source de contre-visite au contrôle technique depuis mai 2018). Enfin, en cas d'incompatibilité avérée, dans les mois qui suivent le montage, la désinstallation et le remboursement devrait être automatique...

Prix

Pour un moteur standard 3/4 cylindres, le prix avec montage d'un kit éthanol est d'environ 500 € TTC afin de disposer d'un boîtier de qualité, d'une installation professionnelle et d'une réelle garantie.

Quelle est la meilleure solution : kit éthanol ou reprogrammation ?